L’ASSOCIATION

L’association Charles Prévost a été fondée le 14 juillet 1967. Association à but non lucratif, selon la loi du 1er juillet 1901 qui définit les institutions sociales du secteur et reconnait à l’initiative privée la capacité de répondre aux besoins identifiés ou émergeants d’une population en difficulté, elle perpétue de façon adaptée aux évolutions sociales, l’œuvre initiale de l’Abbé Prévost, décédé le 23 juin 1947. Association déclarée, elle n’est pas reconnue d’utilité publique.
La déclaration de constitution de l’association Charles Prévost a été déposée auprès des services du Préfet de Région Languedoc Roussillon / Préfet de l’Hérault le 8 août 1967.
Identifiée sous le n° 4865, elle a été publiée au JORF du 15 août 1967.
Une déclaration de modification des statuts a été déposée en Préfecture le 28 janvier 2003 (récépissé n° 0343004865).

L’association Charles Prévost est cofondatrice du groupement d’associations : le GALOP, qui a été déclaré à la sous préfecture de Lodève sous le n° 20110031 (Département / Région : Hérault / Languedoc Roussillon) le 8 juin 2011.
La déclaration a été publiée au Journal officiel sous l’identifiant R.N.A. W342001457 le 30 juillet 2011.
L’objectif du GALOP est de répondre aux besoins départementaux dans le champ de la protection de l’enfance, de valoriser l’expertise associative et inter associative en matière d’évaluation et de besoins, de promouvoir un partenariat inter associatif, de mutualiser les moyens, d’échanger les savoirs faires, de gérer des établissements et services du secteur de la protection de l’enfance.
Le GALOP envisage actuellement les formes juridiques d’un regroupement plus actif.

L’association Charles Prévost est cosignataire d’une Charte inter associative.
Cette Charte est à l’initiative de 11 associations dont l’implantation sur le territoire héraultais couvre la majeure partie du département : du nord au sud, de Clermont l’Hérault à Agde et d’est en ouest, de Lunel à Saint Pons de Thomières.
« Dans un temps refondation où le secteur associatif cherche à rééquilibrer ses dimensions gestionnaires et militantes, prenant conscience de la nécessité de réinvestir le niveau politique de leurs associations, face aux mutations que traverse le secteur, le collectif inter associatif cherche à promouvoir et développer des actions de solidarité inter associative, des partenariats et coopérations diverses permettant de réguler et d’appréhender autrement et ensemble les mises en concurrences et conflictualités subies aujourd’hui.
La finalité de la charte est de favoriser l’émergence d’un positionnement commun et collectif soucieux d’articuler l’unité de ce groupement et la singularité de chacun de ses membres, de positionner le collectif inter associatif comme lieu de réflexion partagée, afin de mieux faire entendre la voix associative, de promouvoir la place et le rôle des associations et de créer les conditions d’un dialogue équilibré avec les autorité.
(Extraits de la Charte d’engagements inter associative des associations de protection de l’enfance de l’Hérault remise officiellement le 10 12 2010 par le collectif inter associatif au (représentant) du Président du Conseil Général, à l’occasion d’un premier colloque inter associatif organisé autour du thème de l’esprit de la loi du 5 mars 2007 de réforme de protection de l’enfance. En 2014, le collectif inter associatif réfléchit avec le concours de l’URIOPPS à sa structuration juridique.